Evoluciel - Téléphone : +33 (0) 4 58 00 18 42
"Pour vos envois emailing, de 0 à 100 millions par mois"

Glossaire.

Quelques définitions utiles pour le web marketing

 

  • Blacklist

    Liste de domaines désignant tous les expéditeurs illégitimes d’emailing de masse (spammeurs).

  • Ciblage

    Technique marketing qui consiste à sélectionner une catégorie d’internautes supposés intéressés par une offre donnée en fonction de certains critères (âge, sexe, profession, etc.) ou de l’analyse de certaines données (type ou fréquence d’achat, ouverture de la campagne précédente, etc.). Cette technique permet de proposer une offre adaptée à chaque type de client. En matière d’emailing cela permet aussi de ne cibler que des clients potentiels et donc d’éviter d’être déclaré comme spam par des internautes non-intéressés.

  • LCEN

    Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique (ou loi LEN). Mise en place en juin 2004, elle a été instaurée afin de protéger les internautes des Spams et d’améliorer la constitution des listes de diffusion.

  • Marketing direct

    Ensemble des techniques de communication et de vente qui permettent de diffuser un message personnalisé, voire individualisé, à une cible donnée (particulier ou entreprise) afin d’obtenir, de leur part, une réaction immédiate et mesurable. Ex d’action de marketing direct : publipostage, télémarketing, emailing, etc.

  • Newsletter

    Lettre d’information à laquelle les internautes peuvent s’inscrire volontairement (opt-in) et le plus souvent gratuitement afin de recevoir régulièrement des informations récentes, rédigées sous forme de nouvelles brèves associées au site émetteur. La fréquence d’envoi est variable selon le site et le type d’information, elle peut être quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, etc.

  • NPAI ou Bounces

    Ce sont les mails non délivrés et qui reviennent en erreur. Le serveur du domaine de l’internaute envoie un message d’échec au serveur de l’émetteur de la campagne emailing. On peut distinguer 2 catégories d’erreurs :

    • Les erreurs temporaires (ou soft bounces): le message ne peut être délivré dans la boite email du destinataire temporairement. Il s’agit par exemple d’une boîte de réception pleine. L’adresse email est donc réutilisable pour de prochains envois.
    • Les erreurs définitives (ou hard bounces) : il s’agit cette fois d’un échec définitif de l’envoi du message. Cela peut-être dû à une erreur de saisie dans l’adresse email du destinataire ou alors une adresse qui n’existe plus, etc. L’adresse mail est à supprimer de votre base.
  • Opt-out

    L’internaute reçoit un email sans en avoir fait la demande préalablement. Il doit suivre la procédure de désabonnement s’il souhaite ne plus recevoir d’emails de la part de cet expéditeur. Cette pratique est interdite en France sur les adresses nominatives.

  • Opt-in négatif

    Appelé également opt-in passif, l’internaute est automatiquement inscrit à la liste de diffusion d’une newsletter ou d’emails commerciaux alors qu’il n’a fait que remplir un formulaire pour une demande d’information. Il s’agit par exemple de cases pré-cochées qui donnent l’accord de l’internaute. Cette pratique est également interdite en France sur les adresses nominatives.

  • Opt-in

    Appelé également opt-in actif. Afin de transmettre un message à un internaute, l’expéditeur doit auparavant recueillir son consentement en lui faisant cocher une case dans un formulaire de demande d’information, par exemple. Cette pratique est largement utilisée en France.

  • Opt-in confirmé

    Comme précédemment, l’internaute donne son consentement préalablement à tout envoi, il recevra également suite à son inscription un mail de confirmation comportant un lien de désinscription dans le cas ou il y aurait une erreur. Cette pratique permet d’éliminer les inscriptions malveillantes.

  • Opt-in vérifié ou double opt-in

    Cette fois suite à son inscription, l’internaute recevra un email lui demandant de confirmer son inscription en cliquant sur un lien. Tant que cette action n’a pas été réalisée l’inscription n’est pas effective.

  • Reporting

    Rapport qui regroupe toutes les statistiques d’envoi de la campagne emailing : taux d’ouverture, taux de clic, taux de NPAI, etc.

  • Spam ou pourriel

    Il s’agit de tout type d’emails à but lucratif, envoyés sans le consentement préalable du destinataire.

  • Serveur blanc

    C’est un serveur identifié par les fournisseurs d’accès internet (FAI), les hébergeurs et les messageries (webmail) comme n’ayant jamais envoyé de spams. Les utilisateurs de ce type de serveur s’engagent à n’utiliser que des adresses mails « opt-in ». En retour ces e-mailings sont moins testés par les filtres anti-spam.

  • Taux d’ouverture

    Il s’agit du ratio entre le nombre d’emails ouverts et le nombre d’emails livrés (ne prend pas en compte les NPAI).

  • Taux de clic

    Ratio entre le nombre d’internautes ayant cliqué sur un lien présent dans l’email et le nombre d’emails aboutis.

  • Tracking

    Procédé qui permet de suivre les activités du destinataire du message sur l’emailing (ouverture du message, clic sur les liens, etc.)

  • Whitelist

    Liste d’expéditeurs légitimes d’emailing de masse.

Retour en haut
Plateforme emailing, et services emailing